Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

Jeudi noir

Bonjour à tous,
J’espère que vous n’avez pas trop galéré dans les transports ce jour de grève. Moi c’était nickel, car rien n’a changé, les lignes direction St Lazare sont en grève depuis plus de 2 mois, donc 1 train sur 4, comme aujourd’hui, sauf que ce que j’ai trouvé exceptionnel, c’est que les trains étaient vides!! Pour la première fois il y avait des places libres, personne dans les couloirs et surtout pas de sardinage!

Alors je ne comprends pas pourquoi jeudi noir. Il devrait être appelé jeudi rouge, ma couleur  emoticone. Par contre  le froid ne pardonne pas quand il n’y a personne, à la limite dans ces cas là on souhaiterais qu’une âme charitable prenne place à côté, ne serais-ce que pour avoir un minimum de chaleur humaine.

En espérant que demain ce soit pareil…

 

xOxO,

Langue de Pute

 

.
 

Les soldes!!!!

Bonjour à tous,

Cela fait plusieurs semaines que les soldes ont débuté et je n’avais rien acheté jusqu’à ce week-end. Je suis de celles qui attendent les dernières (vraiment dernières) démarques pour aller faire les magazins, crise oblige. Sauf que moi je suis en crise depuis que j’ai trois ans. Une histoire  de je ne t’aime plus mais je reste avec toi pour les bénef entre mes parents. Mais bien sûr je n’ai su ça qu’il y a quelques années, parce que le discours « prière » que ma mère ne cessait de répéter était:

« ton papa t’aime, ça ne veut rien dire s’il ne t’appele pas, (…) c’est pas grave, un anniversaire c’est rien, (…) il doit avoir de bonnes raisons pour ne pas t’avoir dit que tu avais un petite soeur, (…) c’est pas de sa faute s’il n’envoie pas d’argent, c’est qu’il doit être en galère le pauvre. »

Alors pendant tout ce temps, j’ai idéalisé une figure paternelle qui dépensait ses sous avec la nana avec laquelle il avait trompé ma mère, qu’ils partaient en famille en vacances tous les ans (car il fallait épanouir les deux autres petites filles), et qu’ils se payaient la belle vie, bon travail etc… Alors que moi je travaillais depuis mes 9 ans, que j’ai les mains calleuses à force de faire le ménage chez les autres et les doigts en compote à force de faire des tresses (ou nattes) à tous ceux qui veulent bien se laisser tirer les cheveux contre rémunération. Tout ça pour dire que je me suis toujours débrouillée seule et question budget je ne fais pas partie de celles qui peuvent payer 100 euros le jean, un jean à 5 euro me va très bien.

Mais c’est terrible de faire les soldes, les vêtements par terre, les gens qui se bousculent ce qui n’est pas rare en soi mais moi ça m’éclate de voir des gens se pousser pour des fringues, que par la suite ils ne vont même pas prendre. Enfin, c’est le bordel, et je plains les employés des boutiques parce que moi j’en aurais tabassé plus d’un.

Avec la venue de ma mère à Paris pour des histoires d’ambassade à visiter, ou d’ailleurs, je me suis faite fouiller et enlever mon portable et lecteur mp3, idéal pour passer plus d’une demi journée à regarder les autres s’ennuyer, les mamans casi hystériques avec leurs bambins en pleurs et moi, devant le distributeur d’enveloppes chronopost à demander de la monnaie sur 50 euros (car oui, distributeur = pièces, très pratique)!

Et puis la balade pour aller voir la tour Montparnasse, c’était pas mal même s’il faisait froid, et surprise, j’ai trouvé des rollers pour pas cher!!! Donc à moi la « découverte » (joli mot qui signifie vagabonder) de Paris et le sport en même temps, moi qui ai grandit sur des rollers parce que je me suis achetée ma première paire à 11 ans, et qui depuis plus de 6 ans n’en ai pas fait… A moi les jambes musclées et les jeans qui n’ont plus besoin d’être engraissés pour être enfilés! Je ne suis pas Angelina Jolie mais je pense être jolie tout court. Et qui sait, peut-être que dans une de mes escapades dans la grande ville je trouverais mon brad Pitt…

 

xOxO,

Langue de Pute

.
 

Gloussements et beugleuments

Aujourd’hui, un autre jour au taf. Cela fait déjà quelque temps que tout le monde bouillonne à cause de l’organisation d’une soirée de LUXE, donc coups de fils incessants aux clients et pis plein de taf pour moi. Ce qui ne me dérange pas en soi, sauf que je n’apprécie pas trop qu’on me dise toutes les deux secondes de faire quelque chose et puis quand je suis à fond dedans tout à coup ce n’est plus important, et rebelotte, un autre travail à faire en urgence sinon il y aura 20 000 enfants qui vont perdre leur innocence et 200 poules vont pondre leurs oeufs 2 minutes plus tard que d’habitude, en gros le monde va s’effondrer et tout le monde va perdre la boule…

Enfin, j’arrete mes bétises, tout ça pour dire que je me sens partagée, je suis partout et nulle part à la fois, je m’étale et c’est pas cool. Vivement que jeudi arrive, comme ca on y sera débarassés!! Je ne suis pas rabat joie, mais cette soirée m’apporte plus d’enmerdes qu’autre chose. Je ne sais même pas ou je vais m’habiller vu qu’il faut être là bas à 19 heures avant tout le monde. Et les cheveux…??????? A savoir que je suis métisse, donc maman blanche et papa métisse, ce qui me donne une belle couleur JAUNE pâle en hiver, et avec mes cheveux mi crépus, mi je ne sais quoi, c’est un casse tête chintok de me coiffer. Vrai calvaire. J’ai même pensé me raser la tête. Et ce plus d’une fois bien sûr, surtout le matin quand mon reflet me surprends.

Tout ça pour dire que le jour de la soirée de luxe approche et tout le monde bouillonne d’impatience. Au point qu’il y a des changements de planning pour que certains puissent profiter pleinement de la soirée et des invités quand c’est au plus chaud tandis que d’autres (comme moi) devrons tenir l’entrée. Mais c’est pas plus mal, au moins je serais avec une nana que je trouve trop cool, avec laquelle je m’entends bien. Et ce que j’apprécie le plus: elle ne mâche pas ses mots et dit toujours ce qu’elle pense. C’est quelqu’un qui a du coeur, pas évident à trouver en en France, en entreprise et surtout à Paris.

Je ne peux m’empécher de perpétuer ma tradition de langue de pute: j’ai remarqué que certaines ont des gloussements cocasses et les beuglements originaux depuis hier la réunion de débriefing d’hier. C’est trop drôle de voir ces nanas de 30 ans et plus qui s’exitent sur une soirée. Comme si une soirée allait changer quelque chose à leur existence. Ou à leur cerveau.  Rencontrer des clients après le boulot c’est VACHEMENT exitant. Et manger 2 p’tis fours avec une coupe de champagne à la main prouve a quel point elles ont une vie SOCIALE.  Moi je suis obligée d’y aller, mais j’aurais préféré rester chez moi à manger des cheerios et à regarder un film que de faire le pantin à une soirée avec des collègues de travail. Surtout vu le prix que cela me coûte.

Résolution 2009: arrêter de me plaindre. Après tout, c’est pas comme si je vais finir super tard un jeudi soir et que je devrais marcher du train jusqu’à chez moi toute seule.

 

xOxO,

Langue de Pute

.
 

Ouf. Ou presque…

JE N’AI PAS DONNE MA LANGUE AU CHAT!!!

J’ai appelé, comme une grande, de mon bureau, devant quatre pairs d’yeux, avec le sourire, avec confiance et pourquoi…?????

Pour m’entendre dire:

« Heu… Je suis désolée mais je suis super occupée là tout de suite, est-ce que vous pouvez rappeler demain ? »  => la phrase qui TUE.emoticone

C’est de la torture. emoticone
Mais comment pouvait-elle s’imaginer que j’étais dans tous mes états, que mon coeur battais la chamade, que mes trois supérieures me scrutaient pour mieux remarquer tous les p’tis gestes que je fais quand je stresse (je me mords la lèvre supérieure, je regarde énergiquement le mur en cherchant je ne sais quoi de magique qui me redonnerais confiance). Elles me « testaient » (comme elles le disent si bien tous les jours) car elles ne cessent de répéter que « c’est pour améliorer le relationel, la présence » que je fais ça.

Je ne me sent pas plus présente, mais bon, si ça fait plaisir de voir un stagiaire rougir parce qu’elle béggaie quand elle est stressée alors qu’il en soit ainsi. emoticone

Suis-je normale?

Je me suis toujours posée la question. Et pourquoi suis-je si introvertie alors qu’avant j’étais quelqu’un d’ouvert, toujours joyeuse, le centre de tout, celle qui souriais tout le temps… et là, não ta normal. Il faudrait que je me fasse électrocuter pour que ça se bouscule la haut ou mon état « deux tensions » est-il définitif??

 

xOxO,

Langue de pute

.
 

« Les oiseaux se prennent par les pattes, les hommes par la langue ». (proverbe indien)

Bonjour à tous!

 Après une courte nuit de sommeil (j’ai enfin réussit à reformater mon ordinateur la semaine dernière alors c’est musique à fond jusqu’à 23 heures et pis deux ou trois épisodes de n’importe quelle série en streaming, jusqu’à ce que mes yeux commencent à larmoyer – ce qui veut dire vers trois heures du mat’), j’ai été agréablement surprise de voir que les trains circulaient normalement vers chez moi et qu’il restait des places assises!!Et oui, cela m’arrive parfois de ne pas avoir à repirer le monoxyde de carbone expiré par un train surchargé ou tout simplement à sentir la respiration quelque peu agitée d’un mec qui vient de courrir un marathon pour ne pas louper son train et qui se retrouve coincé en face de moi,  et qui par dessus tout ça m’applatit contre la vitre du train mais qui essaie de rester digne dans ce moment de « sardinage » et souris timidement en sentant qu’il commence à transpirer à cause du chauffage humain..

 Ce matin, et ce comme à ma grande habitude en arrivant au boulot, je lis mon horoscope pour savoir si la journée va être de bonne augure. Bien sûr, si le message est positif, je souris et me dis « c’est trop vrai » sinon c’est généralement « mais ils raccontent vraiment n’importe quoi ces horoscopes, pourquoi je lis ce genre de trucs??…

Enfin, tout ça pour dire que cette phrase m’a fait sourire et en même temps que suis-je censée comprendre? :

« Les oiseaux se prennent par les pattes, les hommes par la langue ».

Pour quelqu’un qui a du mal à l’ouvrir depuis plus ou moins cinq ans, je trouve que c’est un peu rigolo que mon horoscope me dise gentillement de la fermer… Bel encouragement! Surtout que, comme je suis en stage, on me demande de faire tout et n’importe quoi, comme répondre au téléphone à des personnes qui sont souvent à court de temps et donc forcément il faut parler fort, parler avec confiance et répondre à toutes les attentes, chose peu évidente avec la petite voix timide de fille gentille que j’ai avec les inconnus…. Quand je prends confiance c’est autre chose, mais je n’ai jamais été quelqu’un de très bavard.

Ma mère me disait tout le temps :

« Si tu ne sais pas quoi dire, autant ne pas parler ».

Ce que je fais à merveille d’ailleurs. C’est peut être pour ça que depuis ce matin je regarle le téléphone avec angoisse en pensant au client que je dois appeler. Et ma supérieure qui n’arrete pas de me demander si j’ai appelé et qui me regarde avec pitié (ou plutôt avec des yeux qui disent : putain mais qu’elle est conne!!). Mais je n’arrive pas à expliquer ma peur. Peut-être que c’est parce qu’on travaille en plateau, et qui dit plateau dit bureau ouvert, et qui dit bureau ouvert dit collègues qui écoutent tout, et qui dit collègues qui écoutent tout dit collègues qui se moquent ou qui font de drôles de têtes en écoutant. Et c’est déstabilisant.

L’idée d’être parano ne me traverse même pas l’esprit, parce que les yeux et les rires ne s’inventent pas. A mon grand regret. J’aurais bien donné un peu de chaleur et compréhension à tous ceux qui me croisent. Ou non, juste à ma collègue d’en face. Car oui, elle est assise juste en face de moi, et avec son expérience de longue date de commerciale super expérimentée (et tout le blah blah habituel), elle me met inutilement la pression.

Mais je n’ai pas le choix. Va falloir le décrocher ce téléphone. Heureusement que je ne suis pas à court d’idées. Je vais phoner de la cafète vide, là au moins je n’ai aucun risque de croiser un regard indiscrèt. Aucune remarque.

xOxO,

Langue de pute

.
 

Fatiguée…

Premier blog, premières impressions…

 

J’essaie depuis une bonne heure de changer ma photo de profil ou de mettre de la musique sur mon blog mais rien n’y fait, je resterais anonyme. Ca ne me change pas plus que dans la vie réelle, ou je reste quelqu’un de discret, qui ne parle que pour dire des choses importantes quand je suis en société. Enorme différence quand je suis entourée de personnes de confiance. Ce qui ne m’arrive pas souvent dernièrement car j’ai changé de ville pour des raisons professionnelles. En résumé et ayant peur de perdre totalement la parole, je pense que la meilleure solution c’est d’écrire (si vous êtes arrivés jusque là c’est que vos êtes d’accord avec moi).

Je ne veux pas me pronocer sur la qualité et la complexité de blogger, un peu prise de tête mais bon, ça me fera du bien de travailler ma patience.

C’est pas si difficile de raconter n’importe quoi, je pensais que j’allais avoir un peu de mal après tout, mais ce n’est qu’un timide début, bientôt vous saurez tout de ma life, vous êtes trop sympas, vous me faites économiser les sous que j’allais investir pour payer un psy! emoticone

Si vous avez des conseils pour améliorer mon blog, n’hésitez pas à me laisser des comms, et soyez sympas, pas de bétises sauf si c’est rigolo (j’espère juste ne pas être au bureau en le lisant, fou rire sans explications = très mauvais pour les relations avec mon supérieur hiérarchique…)

J’ai faim. Pour la première fois depuis une semaine. C’est surprenant. Faut dire qu’avec tout ce qui se passait autour de la gare de St Lazare aujourd’hui, et surtout la fourmillère qu’il y avait autour de  18 heures, les 20 camions de CRS et même Canal + en directe (j’exagère légèrement),  sans oublier les formidables agents de renseignements qui ne savaient même pas où ils étaient, j’étais un peu chamboulée. Parce qu’après tout, cela ne fait que deux mois et quelque que je suis à Paris. Et si tous les transports qui passent vers chez moi sont en grève, je fais quoi? Dodo avec un sdf qui voudra bien me filer une partie de sa couette?

Mais j’oublie et je pardonne tout, je suis au chaud. Si demain ça recommence je pense que mon attitude « Jah bless, Peace & Love » va se transformer en un « MAIS POURQUOI MOI?!!? » et je mordrais le premier qui m’adressera la parole.

Ou sinon je ferais comme d’habitude: sourire de courtoisie, baladeur mp3 à fond, le cou enfoncé dans ma veste pour ne pas avoir froid et je rêverais du Brésil ou de n’importe quel autre endroit ou il fait chaud dès le matin et où on marche pour aller au boulot…

xOxO,

Langue de pute.

 

.
 

Hello tout le monde !

emoticoneBienvenus sur mon blog!!!emoticone

Enfin je me décide à écrire, et c’est pas plus mal que je commence maintenant.  Cool
Comme on dit mieux vaux tard que jamais…

J’espere réussir à VOUS CAPTIVER avec mes histoires de tous les jours… Et juste pour info, ce blog sera pour moi un « défouloir » et consistera à décrire ce que je vis au jour le jour, dans ma nouvelle ville, à nouveau stage… Je ne rajouterais rien de plus de ce que je vois, ou je ressens, a vous de devenir les juges à travers mes yeux.

Le nom m’est venu de façon soudaine, je dois dire que dernièrement la chance n’est pas vraiment de mon côté, et les personnes que je croise sont plutôt emoticone (censuré), et je me pose des questions au sujer de tout ce qui m’entoure, sur moi, sur mes sentiments.. Ce blog a pour aucun propos de critiquer tout et rien, car je ne sais pas vous mais moi je me sent mieux en me vidant l’esprit de tout ce qui me tracasse.

 

Alors bienvenus et bonne lecture!

 

emoticone…VOUS ETES AVERTIS… emoticone

 

.
 
  • Et un de plus.

    janvier 2009
    L Ma Me J V S D
        fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Il était une fois…

    Il était une fois…

  • Sondage

    Comment trouvez-vous mon défouloir?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...

Navigation


bonjour!!! |
alteregocentrique |
Fantasmes d'homme.......Rêv... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Unissons nous pour sauver l...
| mimille0
| So far away from here